Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/12/2011

Le syndrome de Tako Tsubo ou " infarctus des coeurs brisés "

lTakotsubo_by_fuckotheclown.jpg

Le syndrome de Tako-Tsubo (ou ballonisation apicale transitoire )est une cardiomyopathie transitoire due à une anomalie de la microcirculation coronaire caractérisée par un spasme prolongé catécholaminergique mais réversible . Ainsi, sa survenue est possible dans le cas d’un phéochromocytome .

Il se présente sous forme d’un syndrome coronarien aigu à coronaires angiographiquement saines survenant le plus souvent chez la femme (90%) âgée (67 ans en moyenne) entre 3 et 24 heures après un stress majeur, soit émotionnel soit physique .

Son diagnostic repose actuellement sur 3 critères :

• syndrome coronarien aigu ;

• coronaires saines ;


ballonisation apicale (échocardiographique ou ventriculographique).

Les symptômes sont la dyspnée et/ou la douleur thoracique angineuse. La symptomatologie est le plus souvent spontanément favorable avec régression dans les 15 jours suivant son apparition. Cependant, des complications surviennent dans 19 % des cas, les principales étant l’état de choc, l’insuffisance cardiaque congestive, le thrombus ventriculaire gauche apical et les troubles du rythme ventriculaire (tachycardie ou fibrillation ventriculaire). La mortalité atteint 3,2 % .

L’électrocardiogramme objective typiquement  :

• une modification du segment ST du type sus-décalage ou sous-décalage dans le territoire antérieur (V1à V6) ;

• des ondes Q qui sont transitoires ;


• un allongement du segment QT ;


• des troubles de la repolarisation non systématisés de type ondes T négatives .

Au niveau biologique, il existe une élévation faible et transitoire des marqueurs myocardiques comme la troponine et la créatine phosphokinase (CPK).

Léchocardiographie oriente fortement le diagnostic. Elle révèle une akinésie ou une dyskinésie apicale du ventricule gauche, une hyperkinésie des segments basaux et une hypokinésie du milieu du ventricule décrivant la ballonisation apicale caractéristique et entraînant une baisse importante de la fraction d’éjection. Le ventricule droit peut également être atteint .es coronaires sont saines (coronarographie normale).

Il n’existe pas d’étude randomisée permettant de savoir quelle est la meilleure stratégie thérapeutique. Le traitement inclut le plus souvent lestraitements « classiques » de l’insuffisance cardiaque : dérivés nitrés, diurétiques, bêta-bloquants, inhibiteurs de l’enzyme de conversion, antirécepteurs de l’angiotensine II et aspirine . L’utilisation des bêta-bloquants semble logique compte tenu de la physiopathologie de la maladie faisant intervenir les catécholamines ; ils permettent de diminuer les récidives chez un patient ayant un Tako-Tsubo récidivant avec obstruction intraventriculaire gauche . Cependant, lorsque le patient est en état de choc, les catécholamines peuvent être utilisées, même s’il existe une controverse à ce sujet .En raison des risques de complications, le patient et sa réponse au traitement doivent être étroitement surveillés : de nombreux patients sont admis en unité de soins intensifs ou en réanimation.

syndrome-tako-tsubo-postoperatoire.pdf  au cours d' une péritonite 

Cette observation souligne la nécessité d’intégrer le diagnostic de syndrome de Tako-Tsubo dans les différentes étiologies de défaillance myocardique du patient septique. L’implication thérapeutique est importante, sachant que les classiques médicaments inotropes positifs de l’insuffisance cardiaque sont alors à utiliser avec grande précaution, au profit des bêta-bloquants.La connaissance des critères diagnostiques et, en particulier, la confrontation d’un tableau d’ischémie coronaire et d’un aspect échocardiographique de Tako-Tsubo sont cruciales.

 

bird-electron-takotsubo-octopus-trap-speakers.jpg

Pour la petite histoire, les Takotsubo sont des vases utilisés par les pêcheurs Japonais comme des pièges à… pieuvres .

 

11130.jpg

Autres liens :cliquez ici : Le syndrome de tako-tsubo (Syndrome de ballonnisation apicale transitoire du ventricule gauche) - nouvelle cardiopathie péri-opératoire ?.pdf

Un peu de détente : l ' hôtel des coeurs brisés :

 

 

Les commentaires sont fermés.